publicité

Nest Guard : Google a discrètement installé un micro


Sécurité : La mise à jour de Nest Guard, un capteur domotique proposé par Google, permet de le piloter à la voix comme un assistant Google Home. Surprise : un micro était déjà installé dans l’appareil. Et personne n'était au courant.

En marge de son produit phare, le thermostat connecté, Nest propose aussi une gamme d’alarmes et de produits domotiques dédiés à la sécurité rassemblés sous la gamme Nest Secure. Parmi ces différents appareils, le Nest Guard est le plus central puisqu’il permet d’activer ou de désactiver le système d’alarme intelligente. Nest Guard se présente comme un boîtier disposant d’un digicode : lorsque l’alarme est activée, celui-ci utilise un détecteur de mouvement et plusieurs autres capteurs afin de vérifier que tout reste tranquille dans la maison et prévenir son propriétaire si quelque chose d’anormal se produit.

 

Mais Google souhaitait étendre les capacités du produit. Dans une mise à jour logicielle publiée, debut février, la société annonce ainsi que les appareils Nest Guard pourront dorénavant servir d’assistants Google Home et donc d’être contrôlés par la voix de l’utilisateur. Google précise qu’il reste impossible de désactiver l’alarme via la commande vocale, mais que le reste des fonctionnalités d’administration du système est accessible via l’assistant Google Home, qui fonctionne maintenant sur Nest Guard.

Tout le monde aime les surprises, non ?

Et la nouvelle a de quoi surprendre. Comme le remarquait le site Android Authority, les spécifications matérielles du Nest Guard ainsi que ses multiples descriptions n’ont jamais mentionné la présence d’un micro. On sait que nous vivons aujourd’hui dans un monde gouverné par le logiciel, mais il paraît encore difficile aujourd’hui de faire « pousser » un micro dans un appareil à l’aide d’une mise à jour.

We included a microphone in the Nest Guard with features such as the Google Assistant in mind.
It has not been used up to this point, and you can enable or disable it at any time using the Nest app.

— Nest (@nest) February 4, 2019

 Android Authority a donc interrogé Google à ce sujet et la société a confirmé ce que beaucoup craignaient : un microphone était présent au sein des Nest Guard depuis leur commercialisation. « Nest Guard dispose effectivement d’un micro qui n’était pas activé par défaut » explique ainsi Google dans un communiqué, qui précise que la fonctionnalité « dormante » n’est pas activée par défaut sur les appareils et que les utilisateurs recevront un mail leur indiquant la procédure à suivre pour activer le micro. Une chouette surprise pour les paranoïaques, qui apprécieront sûrement la transparence du constructeur sur le sujet.

A lire aussi :

Google Home : lancement en novembre à 129 dollars avec Google Assistant intégré

Google Home est capable de se connecter avec d'autres terminaux de la maison (comme le thermostat Nest) et de réaliser des...

Articles relatifs

Contenus sponsorisés

Contenus partenaires

Réagissez à l'article

1 réponse
Connectez vous ou Enregistrez-vous pour rejoindre la discussion
    
  • 'celui-ci utilise un détecteur de mouvement et plusieurs autres capteurs'

    un micro est un capteur, CQFD !

    Ça ne m'étonne pas du tout LOL
publicité