publicité

Le directeur du numérique ? Le CDO est déjà mort et destiné à renaître


Focus Métier : Pourquoi le poste de directeur du numérique ou chief digital officer a-t-il vu le jour et comment évoluera-t-il à l'avenir ? Si la transformation numérique n'a pas de fin, sa fonction si. Ce métier est donc destiné à évoluer comme celui de DSI.

 

Qu'est-ce qu'un directeur du numérique ?

Les définitions du poste de chief digital officer (CDO) mettent l'accent sur les responsabilités fondamentales de ce nouveau métier, soit la transformation des opérations traditionnelles à l'aide de processus numériques. Les CDO visent à générer de nouvelles opportunités commerciales, de nouvelles sources de revenus et de nouveaux services à la clientèle grâce à l'adoption des technologies numériques.

Albert Ellis, directeur général de la société de recrutement Harvey Nash, affirme que son cabinet a placé un certain nombre de CDO, en particulier dans de grandes entreprises aux États-Unis. "La réalité, c'est que les CDO sont des personnes des métiers et qui, souvent, n'ont pas d'expérience en technologie" souligne-t-il. "Ce sont des spécialistes des business models numériques."

En quoi le poste de CDO diffère-t-il de celui de DSI ?

Son poste étant étroitement lié à l'utilisation de la technologie, des chevauchements existent donc avec celui du DSI - ainsi donc qu'une certaine concurrence, note Ellis. Pourtant, plutôt que d'être des experts dans la mise en œuvre des technologies de l'information, les CDO sont généralement qualifiés d'agents du changement.

"Là où les CDO peuvent se montrer très efficaces et initier rapidement de nouvelles approches, c'est en achetant des services cloud et évitant le développement informatique interne au sens traditionnel du terme" avance Ellis. "Les DSI restent en charge de l'infrastructure technologique de toute entreprise."

Les CDO tendent à être de bons communicants. Ils abordent la question de la disruption et incitent les collaborateurs à s'engager dans le changement. Darren Curry, CDO de la NHS Business Services Authority, affirme que le rôle ne se limite pas à la mise en œuvre de services numériques.

"J'apporte du support aux collaborateurs, j'identifie une vision et je leur donne les moyens de donner le meilleur" précise-t-il. "Je me vois comme un leader qui lève les obstacles et les barrières pour permettre à nos équipes d'atteindre leurs objectifs pour nos services. C'est ce à quoi, je pense, un leader, qu'il s'agisse d'un CDO ou d'un autre dirigeant, devrait s'efforcer de parvenir."

Pourquoi les organisations ont-elles nommé des CDO ?

Aussi loin qu'en 2013, les entreprises ont vu l'essor rapide d'Amazon, d'Uber et d'Airbnb. Elles s'inquiétaient de la puissance potentielle de la disruption numérique et se demandaient si le responsable IT traditionnel était la personne idéale pour ce poste.

Certaines de ces organisations ont nommé des CDO pour mener à bien un projet de transformation numérique. Peter Ironside, directeur pour KPMG, indique que les études de son cabinet suggèrent que lorsque les entreprises ont nommé des directeurs du numérique, la moitié étaient des CDO dédiés et l'autre moitié des DSI remplissant la fonction de CDO.

PwC consultancy practice Strategy& estimait en 2017 à 19% la part des 2.500 plus grandes sociétés cotées employant un CDO. En Europe, ce chiffre s'élevait à 38 %. Ces chiffres donnent l'impression que le CDO est aujourd'hui une fonction bien implantée parmi les fonctions de direction, contribuant à transformer les organisations par la numérisation.

Que devient le CDO lorsque la numérisation est achevée ?

La transformation numérique est trop souvent définie comme un processus ponctuel. En fait, il est préférable de considérer la transformation numérique comme un projet toujours en cours.

Comme nous l'avons appris au cours de la dernière décennie de changements rapides et radicaux, des nouvelles technologies se succèdent en permanence - pour citer la courbe hype de Gartner. Les entreprises ont dû faire face à l'émergence de la mobilité, du cloud et du big data, et bientôt de l'intelligence artificielle, de la 5G et de l'informatique quantique.

Ce processus d'évolution continue devrait être plus que suffisant pour occuper les responsables du numérique. Pourtant, les technologies émergentes ne garantissent pas que les organisations continueront à employer des CDO.

Quelle menace pèse sur le rôle de CDO ?

La menace qui pèse sur l'existence à long terme du rôle du CDO peut être attribuée à ses origines. Des CDO ont été nommés pour mener des projets de changement. La transformation numérique est acceptée comme un travail permanent, le soutien des entreprises aux projets de transformation numérique ne l'est pas.

Les projets de changement tendent à avoir une durée de vie limitée avec un financement délimité et des objectifs clairs, tels que la mise en œuvre de services cloud ou la création d'opérations multicanaux. Lorsque ces projets prendront fin, il en sera de même pour la fonction de CDO. Pour Ian Cohen, DSI d'Addison Lee, le glas sonne déjà.

"Le Chief Digital Officer a eu son temps" juge-t-il, associant les CDO à la transformation de type big-bang. "La plupart des gens du numérique se décrivent comme un catalyseur de changement. C'est génial, mais si vous connaissez votre chimie, vous savez qu'un catalyseur agit dans la réaction chimique et finit par disparaître - ce n'est pas une carrière."

Qu'adviendra-t-il des CDO ?

Le CDO Club, qui est la plus grande communauté au monde de cadre du numérique et de la donnée, compte plus de 5.000 membres inscrits. La question de savoir combien d'entre eux seront encore en fonction d'ici la fin de la décennie fait l'objet d'un débat.

Mais l'élément important est peut-être la présence au sein du club de spécialistes des données. Pour rendre les choses un peu plus confuses, dans certains contextes, CDO signifie Chief Data Officer - et les experts de tous bords s'accordent pour considérer que le rôle de leadership en matière de données est en pleine ascension.

Il est toutefois peu probable que les directeurs du numérique se reconvertissent dans le leadership en matière de données. Si les directeurs du numérique se spécialisent sur le business et l'expérience client, les responsables des données sont quant à eux des experts de l'analyse et des algorithmes.

Ce qui préserve la pertinence des DSI et des responsables des données est leur gestion d'une ressource spécifique - les systèmes et les données respectivement. Les directeurs du numérique, en revanche, gèrent quelque chose de beaucoup plus éphémère : la transformation numérique. Pour survivre, ils vont devoir prendre un autre chemin et gérer autre chose.

Quel métier pour succéder à celui de CDO ?

Alex von Schirmeister, qui a rejoint RS Components fin 2015 en tant que CDO, a déjà fait ses débuts dans de nouveaux domaines. Il est rapidement devenu évident que l'accélération numérique exigerait qu'il assume un rôle élargi, avec la responsabilité du développement produit par la mise en œuvre de technologies et l'innovation.

"Vous commencez naturellement à assumer des rôles beaucoup plus larges que par le passé " explique von Schirmeister, qui est aujourd'hui directeur du département numérique, technologie et innovation de son entreprise. "Vous réalisez rapidement que vous n'avez pas seulement besoin d'être le CDO - vous devez aussi penser au développement produit, la technologie et l'innovation.

Cette évolution continue est aussi vraie pour les DSI que pour les CDO. Ian Cohen souligne par exemple que sa mission de DSI monde pour Addison Lee est plus proche de celui d'un directeur produit et de la technologie. Ces dirigeants sont responsables de bout en bout de tout, depuis les propositions de produits de leur entreprise jusqu'aux technologies utilisées pour les fournir.

"Il s'agit d'une classe émergente de responsables dans le domaine des affaires et de la technologie" estime Cohen. "De tels postes exigent un savant dosage d'obsession pour l'expérience client, de compétences métier et commerciales très pointues et d'une compréhension approfondie de la technique et une approche pragmatique pour y parvenir."

Article "What is a chief digital officer? Everything you need to know about the CDO explained" traduit et adapté par filappea.us

Articles relatifs

Contenus sponsoriss

Contenus partenaires

Réagissez à l'article

Connectez vous ou Enregistrez-vous pour commencer la discussion
publicité