publicité

Angela Ahrendts, la patronne des boutiques Apple, sur le départ


Business : Apple vient d’annoncer la démission de sa vice-présidente en charge du retail, Angela Ahrendts, qui sera effective à compter d’avril. Elle sera remplacée par Deirdre O’Brien, l’actuelle directrice des ressources humaines.

Nouveau changement au sommet de l’organigramme d’Apple. Angela Ahrendts, la vice-présidente en charge des boutiques Apple, va quitter l’entreprise au mois d’avril. Elle était arrivée en 2014 en provenance de la marque de prêt à porter Burberry. Dans son communiqué, Apple se contente d’indiquer qu'Angela Ahrendts compte poursuivre d’autres projets “personnels et professionnels”. Elle sera remplacée par Deirdre O’Brien, 30 ans d’ancienneté chez Apple, qui cumulera son poste de directrice des ressources humaines avec celui du retail. 

Durant son quinquennat, Angela Ahrendts a poursuivi l’expansion des Apple Store qui sont passés de 437 en 2014 à 506 aujourd’hui. De nombreux points de vente ont été rénovés, d’autres ouverts sur des sites prestigieux, notamment les Champs Elysées à Paris. La dirigeante a mis l’emphase sur le côté luxueux de la marque et réduit le nombre de marques tierces d’accessoires au profit des produits Apple. “Chez Apple, nous croyons que notre âme est notre personnel et Deirdre comprend les qualités et les forces de notre équipe mieux que quiconque”, a déclaré Tim Cook, P-DG d’Apple. “Je suis ravi de travailler aux côtés de Deirdre dans son nouveau rôle et je sais que nos 70.000 employés du commerce de détail le seront aussi." (Eureka Presse)

 

A lire aussi :

FaceTime corrigé par Apple, mais amputé aussi pour éviter l'espionnage

En raison d'une vulnérabilité critique, Apple a dû corriger en urgence son application. L'éditeur confirme à présent que...

Articles relatifs

Contenus sponsorisés

Contenus partenaires

Réagissez à l'article

1 réponse
Connectez vous ou Enregistrez-vous pour rejoindre la discussion
    
  • Plus besoin de luxe, on réduit la voilure en recyclant un cadre "historique" de la marque, ils auraient pu voir s'il n'y avait personne chez Marks & Spencer à débaucher, ils sont spécialistes du déclin.
publicité